l9024.jpg

AME SENSIBLE S’ABSTENIR

J’ai acheté samedi le magazine « le nouveau détective » car j’avais vu une couverture devant un marchand de journaux et ça m’a donné envie de le lire. Je suis très curieuse et ne connaissant pas ce magazine j’ai voulu l’acheter pour voir ce qu’il racontait. Il y a aussi le titre qui m’intriguait.

Première page : C’est l’histoire d’un cannibal en Amérique. Un homme d’origine Asiatique a pris le car. Après un arrêt, il change de place et se met à côté d’un jeune homme de 22 ans. Après quelques kilomètres, les autres passagers entendent des hurlements et voient l’asiatique donner des coups de couteaux au jeune homme !!! Le car s’arrête et les passagers descendent affolés. Il leur montre même la tête coupé du jeune homme par la fenêtre. Il découpe le corps et ramasse les petits morceaux qui tombent et les mangent. La police est intervenu et l’a arrêté. Il a demandé la condamnation à mort.

Il peut après ce qu’il a fait.

Il y a aussi l’histoire d’une anglaise de 17 ans qui s’est fait assassinée par son ex-petit ami au Brésil. Il n’a pas supporté qu’elle le quitte et qu’elle décide de repartir en Angleterre dans sa famille. Pour l’attirer, il a fait passer le message par un de ses copains qu’il y avait une soirée d’organisée à tel adresse. Elle a accepté cela permettait de profiter de sa dernière journée au Brésil. Elle se rend le soir à l’adresse. Il y a avait de la musique qui tambourinait. Elle frappe et se trouve nez à nez avec son ex. Il l’attire dans l’appartement. Une dispute éclate. Il prend un couteau et la tue. Ensuite, il prend soin de la découper et de mettre une partie de son corps dans sa valise. Et deux autres morceaux à quelques kilomètres. Il envoie ensuite un message a un de ses copain en disait « la chienne est morte ».

C’est vraiment une sordide histoire. Cela démontre que l’on peut faire confiance à personne !!!

Le magazine retrace aussi le périple des dernières années des assassins du petit Valentin. Ils pourraient aussi être les assassins de six autres personnes.

En lisant ce magazine, j’ai eu l’impression de lire un roman policier. C’est difficile de croire que des personnes sont assassinées car d’autres personnes ont décidé de leur oter la vie. En plus, ces personnes sont mortes dans d’attroces souffrances et leur corps a été mutilé. Aucun respect. Je me dis qu’il y a vraiment des gens dérangés dans ce monde.

J’attend demain pour acheter le nouveau.